En 1935, Jean Jousson se lance dans la culture de fleurs coupées sur le domaine familial de Collonge-Bellerive. Il écoule sa production sur le marché du Boulevard Helvétique et sur celui du Molard.

En 1967 René, son fils, avec son épouse Monique reprennent les rênes de l’établissement et fondent la première bourse aux fleurs de Genève.

En 2012, malgré la situation économique difficile du secteur, leur petit fils Quentin Weideli reprend le flambeau sous la raison sociale « Jousson Fleurs Sàrl ».